9
LA NOUVELLE ÉDITION | Janvier 2013
RESOURCES
HUMAINES
QUI DÉCIDE 2013
BUREAU RÉGIONAL D'EMPLOI-QUÉBEC MTL
JOHANNE bEAULIEU
514 725-5221
DIRECTRICE RÉgIONALE
JOHANNE
CDEST HOCHELAGA-MAISONNEUVE
DIDIER fLEURy
514 256-6825
DIRECTEUR gÉNÉRAL
CENTRAL DES SYNDICATS DU QUÉBEC
LOUISE CHAbOT
514 356-8888
PRÉSIDENTE
CENTRE DE SERV. AUX ENTREPRISES EST
ÉLISE MARTEL
514 873-7032
DIRECTRICE
CENTRE SERVICE CANADA
SERgE-LUC bÉDARD
514 723-7273
POSTE 301
DIR. PROgRAMME DU MARCHÉ DUTRAVAIL ET DU DÉVELOP. SOCIAL
CLE DE MERCIER
MICHEL bRUNET
514 872-4747
DIRECTEUR INTÉRIM
CLE D'AHUNTSIC
DONALD PROULx
514 872-4949
DIRECTEUR
CLE D'HOCHELAGA-MAISONNEUVE
fRANÇOIS gIgUÈRE
514 872-3100
DIRECTEUR
CLE DE CÔTE-DES-NEIGES ET N.D.G.
JEAN-MARC NOLET
514 872-6530
DIRECTEUR
CLE DE MONTRÉAL-NORD
gIOVANNI CARbONI
514 321-5665
DIRECTEUR
CLE DE POINTE-AUX-TREMBLES
DANIELLE bRAbANT
514 872-7524
POSTE 258
DIRECTRICE
CLE DE ROSEMONT-PETITE-PATRIE
fRANCE MAHER
514 872-5006
DIRECTRICE
CDEC ROSEMONT-PETITE-PATRIE
JEAN-fRANÇOIS LALONDE
514 723-0030
POSTE 227
DIRECTEUR gÉNÉRAL
CLE DE SAINT-LÉONARD
EVANS JOSEPH
514 864-6161
DIRECTEUR
CLE DE ST-MICHEL
DENISE CHOINIÈRE
514 872-5050
POSTE 225
DIRECTRICE
CLE DU PLATEAU-MONT-ROYAL
RICHARD REID
514 872-4922
DIRECTEUR
CONFÉDÉRATION DES SYNDICATS NATIONAUX
JACQUES LÉTOURNEAU
514 598-2252
PRÉSIDENT
EMPLOI-QUÉBEC REGROUPEMENT CENTRE-NORD
fRANCE MAHER
514 873-6171
DIRECTRICE
F.T.Q.
MICHEL ARSENAULT
514 383-8005
PRÉSIDENT
SERVICE D'AIDE A L'EMPLOI DE L'EST
SyLVIEVALLIÈRES
514 351-5703
DIRECTRICE
L’intervention de divers organismes, gouver-
nementaux, syndicaux, communautaires, etc.
peut s’avérer utile. Ainsi, Emploi-Québec, par
le biais des Centres locaux d’emploi (CLE),
participe à cette mission. Le réseau compte
plus de 150 CLE, dont près d’une trentaine
implantés à Montréal. Il y en a forcément un
près de chez vous !
Ces centres œuvrent auprès des individus, en
leur offrant des services d’aide à l’emploi :
banque d’offres d’emploi, mais également
services plus spécialisés comme des séances
d’information, des conseils d’orientation et de
choix de carrière, un club de recherche d’em-
ploi, ou encore des activités pour développer
ses compétences personnelles. Ils peuvent
également apporter un soutien financier pour
aider les travailleurs autonomes à se lancer en
affaires.
Côté entreprises, l’action d’Emploi-Québec
consiste en conseils et en soutien financier
pour optimiser la gestion des ressources
humaines et augmenter la productivité de
l’entreprise. L’organisme publie de nom-
breuses fiches sur la formation, les différentes
démarches, les perspectives d’emploi à moyen
ou long terme,etc.
D’autres organismes, comme la CDEST ou les
Centres locaux de développement (CLD),peu-
vent également apporter conseil et ressources
pour la gestion du personnel. De leur côté,
les syndicats veillent au respect des droits des
travailleurs et à l’application des normes de
sécurité au travail.
La cheville ouvrière de la réussite