11
LA NOUVELLE ÉDITION | Février 2013
C’est à la fin des années 90, que le
réseau Internet s’est démocratisé ex-
ponentiellement. La principale raison
étant l’offre des fournisseurs d’accès à
Internet (FAI) qui ont compris les possi-
bilités infinies offertes par le réseau
des réseaux. À cette époque, ce sont
les grandes entreprises de télécommu-
nications qui se lançaient dans cette
offre (Bell Canada ou Vidéotron par
exemple).
Depuis, le monde a bien changé. Tout a été
mis en œuvre pour qu’Internet devienne un
outil du quotidien qui ne s’adresse plus seu-
lement aux entreprises mais qui est offert au
grand public. Les possibilités de connexion
en itinérance se multiplient, les appareils
ayant la possibilité de se connecter sont
légion, bref, rester couper du monde consti-
tue presque un acte suspect.
En route vers la nouvelle économie
À la fin des années 90, l’univers numérique
était en effervescence. Voyant dans l’outil
Internet une manne de développement, les
nouveaux entrepreneurs rivalisaient de créa-
tivité et, plus étonnant, n’avaient qu’à lancer
une idée pour trouver des capitaux de
«
business angels » (investisseurs) à la pelle.
Le soufflet est bien vite retombé. La « bulle
techno » a explosé et a laissé derrière elle
bien des fantasmes de richesse facile. Seuls
quelques modèles d’affaires ont survécu au
séisme.
Aujourd’hui, le réseau Internet est entré
dans ce que l’on pourrait appeler l’âge de
raison. En être absent est une erreur straté-
gique inexcusable.Mais attention, une mau-
vaise représentation peut être pire encore
que l’absence.
Savoir se positionner
Internet, c’est le reflet de l’humanité. Le
meilleur côtoie le pire ! Voici en quelques
mots, résumée la manière dont vous devez
aborder l’univers virtuel. Pour maximiser
vos chances, faites appel à un professionnel.
Voyageriez-vous seul dans un pays inconnu
si vous pouviez faire appel à un bon guide ?
Le milieu Internet est un microcosme qui
comporte ses propres codes de communi-
cation. On peut donc raisonnablement dire
qu’Internet a créé de nouveaux métiers :
programmeurs, designers, gestionnaires de
contenu, spécialistes du référencement,
intégrateurs… tout ceci sans même effleu-
rer l’autre phénomène généré par Internet :
les réseaux sociaux.
En raison de la rapidité avec laquelle les
technologies évoluent, tant sur le plan de la
programmation que celui de la sécurité ou
des standards de communication, peu
d’entreprises possèdent leur propre service
web en interne. Les sous-traitants ont donc
le beau rôle mais ils peuvent aussi être les
pires conseillers. Votre site Internet est
avant tout une vitrine, c’est un peu comme
si vous laissiez votre entreprise ouverte à
toutes et à tous. Votre site sera visité par vos
clients, vos fournisseurs, mais aussi par vos
concurrents, des journalistes, des inter-
nautes de tous horizons. C’est la principale
raison pour laquelle vous devez prendre un
soin particulier à choisir ceux à qui vous
allez confier le soin de vous représenter.
Faites un choix judicieux
Le milieu de la conception de sites Internet
est un monde déréglementé qui comporte
beaucoup de pièges. Il est donc très impor-
tant de choisir ses fournisseurs avec une
grande attention. C’est un peu comme si
vous remettiez les clefs de votre entreprise à
un inconnu. Car il faut considérer que
votre site est le prolongement de votre
entreprise.
Côté budget, là aussi, le marché est totale-
ment déréglementé. Vous serez confronté
aussi bien à des tarifs totalement dissuasifs
et injustifiés qu’à des prix qui vous paraî-
tront trop beaux pour être vrais.
Le meilleur conseil que nous pourrions
vous donner, c’est de faire affaire avec une
agence reconnue qui possède une expé-
rience solide. Optez d’abord pour la
confiance, pour la collaboration que vous
ressentirez avec votre fournisseur. Vous
vous en féliciterez par la suite lorsque vous
aurez envie de faire évoluer votre site Inter-
net, lorsque vos besoins changeront.
Autre point à ne pas négliger : lisez attenti-
vement le contrat qui vous lie à votre agen-
ce de conception. Surveillez en particulier
les clauses concernant la gestion de votre
nom de domaine (l’adresse de votre site),
l’accès au serveur d’hébergement et soyez
vigilant quant aux droits d’auteurs reliés au
site et à sa charte graphique…
Jean-Claude Bataille
Dossier techno
Le site Internet : l’outil indispensable