3
LA NOUVELLE ÉDITION | Février 2013
Depuis quelques années, elle surfe sur
le sommet de la vague. Véritable phé-
nomène suscitant l’admiration du
public, avant même de lui parler, je
savais que cette rencontre serait diffé-
rente, hors du temps…exceptionnelle.
C’est dans le cadre du grand gala de remise
des prix « Réussir en équilibre » de Fem-
messor Montréal que nous avons eu le pri-
vilège d’interviewer Danièle Henkel, prési-
dente directrice générale de la compagnie du
même nom. Ce nom qui a fusé du jour au
lendemain en haut de l’affiche. Regard sur
une grande réussite qui cache une femme de
cœur.
Femmessor : vers une reconnaissance
Femmessor Montréal est issu d'une concer-
tation d'organismes régionaux que sont
Compagnie-F, l'Association communautai-
re d'emprunt de Montréal (ACEM), le Y des
Femmes de Montréal (YWCA) et la Confé-
rence régionale des élus (CRÉ) de Montréal.
L’organisme est reconnu par le MDEIE
comme étant l'organisme de soutien à l'en-
trepreneuriat féminin (ORSEF) de l'Île de
Montréal depuis 2008.
Le gala « Réussir en équilibre », premier du
nom revêt une importance particulière pour
l’ensemble de l’équipe de Femmessor puis-
qu’il est le point culminant d’une longue
campagne de recrutement et de préparation.
C’est donc fort logiquement que Élise
Tessier, alors Directrice générale s’est tour-
née vers Danièle Henkel pour lui proposer la
présidence d’honneur.
«
Élise est une femme de cœur et toute en
douceur. Lorsqu’elle m’a approchée pour
me proposer de participer au gala, elle avait
assisté à quelques unes de mes conférences.
J’ai été prise sous le charme du personnage
et de la cause de Femmessor » nous confie
Danièle Henkel. La cause était entendue et le
gala qui s’est déroulé le 11 février a tenu
toutes ses promesses en mettant en lumière
la force et la foi de femmes qui réussissent.
Une femme comme les autres ou
presque…
Depuis quelques mois, tout a été dit sur le
parcours de Danièle Henkel. On l’a vue
dans l’émission L’œil du dragon, apportant
le fruit de son expérience de femme d’af-
faires, on l’a remarquée sur le plateau de
Tout le monde en parle, elle est devenue le
personnage en vue des médias et du public
à juste titre.
Mais qu’est-ce qui différencie Danièle Hen-
kel des gens qui réussissent et qui ne sont
pas toujours invités sur les plateaux de télé-
vision ? Il y a bien sûr le charisme, cette
image qu’elle projette, l’énergie qui l’ani-
me. Pour ne pas répéter ce qui a déjà été
écrit dans les colonnes de nos confrères,
nous avons préféré aborder le personnage
sur le plan humain.
«
Ceux qui ne me connaissent pas pour-
raient peut-être penser que je suis une
féministe. Une femme qui réussit est sou-
vent considérée comme un personnage qui
a abandonné sa féminité pour une carrière
professionnelle. En fait, dans mon cas, c’est
exactement l’inverse. C’est ma vie de fem-
me qui a entretenu ma foi sur le chemin de
la réussite ». Le ton est donné.
Unemessagère
Selon Danièle Henkel, la réussite est avant
tout une prise de conscience de soi et de ses
propres valeurs. « On me demande souvent
mon secret. Le secret, c’est que je n’en ai
pas. Pour réussir, il faut simplement faire
tomber ses propres barrières, cesser d’avoir
peur de soi, de douter. Tout est ainsi pos-
sible. Ce qui empêche d’accéder à ses
propres objectifs, ce ne sont pas les autres,
c’est soi-même ».
Ce qui fascine chez cette self-made-woman,
ce sont ses grandes valeurs humaines.
«
Cette soudaine notoriété, je ne l’ai pas
recherchée. Elle est arrivée dans l’ordre des
choses. Être sous le feu des projecteurs n’est
pas une finalité pour moi, par contre, cela
me permet de faire passer mes messages
d’espoir à l’endroit du public, et pas seule-
ment le public féminin ».
Un exemple à suivre
Dans un univers de morosité, d’affaires
sombres, de crise, de doutes, Danièle Hen-
kel représente un point lumineux intense.
Elle défend les valeurs morales et clame que
la réussite peut aussi se développer dans la
lumière et dans le respect. Et quand une
passe difficile se présente, Danièle réagit
avec philosophie : « Tomber, c’est humain.
Se relever, c’est divin ! ».
Danièle Henkel apporte un véritable vent
de fraîcheur. Elle représente la flamme vive
et qu’elle le veuille ou non, elle est et restera
sans doute pour longtemps encore un véri-
table symbole.
Jean-Claude Bataille
DanièleHenkel
Président-Éditeur
A
LAIN
D
ULONG
A
.
DULONG
@
JOURNALEDITION
.
COM
A
DJOINTE ADMINISTRATIVE
S
YLVIE
V
ÉZINA
ADMINISTRATION
@
JOURNALEDITION
.
COM
C
OMPTABILITÉ
C
LAUDE
S
IRARD
C
.
SIRARD
@
JOURNALEDITION
.
COM
C
ONSEILLERS
(
ÈRES
)
EN STRATÉGIE MARKETING
L
UCIE
D
ULONG
L
.
DULONG
@
JOURNALEDITION
.
COM
M
AXIME
D
ULONG
M.
DULONG
@
JOURNALEDITION
.
COM
R
ÉDACTEUR EN
C
HEF
J
EAN
-
C
LAUDE
B
ATAILLE
REDACTION
@
JOURNALEDITION
.
COM
D
ESIGN ET
P
RODUCTION
L
OUISE
C
HARBONNEAU
D
ISTRIBUTION
M
AXIME
D
ULONG
I
MPRESSION
H
EBDO
-
L
ITHO
,
S
T
-
L
ÉONARD
T
IRAGE
25 000
COPIES
T
ÉL
.: 514 257-1000
T
ÉLÉC
.: 514 257-7505
11905,
RUE
N
OTRE
-
D
AME
E
ST
,
S
UITE
400,
M
ONTRÉAL
(
QC) H1B 2Y4
WWW
.
JOURNALEDITI ON
.
COM
Dépôt légal : Bibliothèque Nationale du Québec
et du Canada ISSN 1918-2430
Abonnement: 514 257-1000
Le masculin utilisé dans cette publication désigne les femmes
autant que les hommes. La reproduction de tout article est
interdite sans l’autorisation écrite du journal. Les éditeurs
n’assument aucune responsabilité sur l’exactitude des reven-
dications et des offres faites par les annonceurs.
Veuillez noter que l’éditeur ne partage pas nécessairement le point de
vue exprimé dans les chroniques.
Nos services
Francisation des outils informatiques
[75%
subventionné, max. 50 000$]
Gestion de la formation et du 1%
Équité salariale
Formations sur mesures
514-931-1586
(514) 879-0555
Femmessor-Montréal : Danièle Henkel, ambassadrice