LA NOUVELLE ÉDITION | Mai 2013
9
"La Société d'habitation populaire de l'Est
de Montréal encourage le développement
de milieux de vie où la mixité sociale est
très clairement présente afin d'assurer le
mieux-être de tous les résidants de l'Est."
Jalbec Inc.
5656, rue Hochelaga
Montréal, Québec H1N 3L7
514-257-0368
• Bâtisse d’une superficie de plus de 700 000 pi
2
• Multi-locataires
• Locaux allant de 1000 pi
2
à 100 000 pi
2
• Espaces commerciaux, industriels et à bureaux
• Multiples stationnements disponibles
• Située au coin des rues Hochelaga & Dickson,
à quelques pas du l’Assomption
L’endroit où l’on se sent chez soi !
Richard Legault,
C.R.I.A.
Ressources humaines
Saine gestion
Relations du travail
4059, rue hochelaga,
Montréal (Qc) h1W 1K4
téléphone : 514 848-1717
télécopieur : 514 848-6119
(suite de la page précédente)
un arrondissement à part, les installations
olympiques sont l’équivalent du quartier
des Arts de l’Ouest de l’Île. Elles appor-
tent un attrait qui s’amplifie grâce aux
actions formidables menées par David
Heurtel, président directeur général. C’est
le premier pôle de développement ».
Le second pôle, c’est l’aménagement de la
rue de l’Assomption. Et sans nous en dire
plus, Réal Ménard a lâché du bout des
lèvres qu’une annonce serait faite très
prochainement sur ce projet de très gran-
de envergure. Si à l’origine il revient à la
municipalité de gérer cette artère, le fait
qu’il s’agisse d’un secteur à fort potentiel
a permis de faire entrer en scène le gou-
vernement du Québec et la ville centre.
Le troisième et dernier pôle de dévelop-
pement est le projet de développement à
l’angle de Honoré-Beaugrand et Hoche-
laga. Un terrain d’une superficie d’envi-
ron 10 000 mètres carrés a été libéré par le
transfert des installations de la cour de
voirie Beaugrand. « Il s’agit d’un projet
qui respecte notre politique en matière de
mixité sociale. Il comprend des unités de
condos, du logement abordable et du
logement social », confie Réal Ménard.
Plus de 300 unités au programme et sur-
tout l’implantation d’un supermarché
qui permettra de faire du quartier un lieu
de vie.
Une vocation touristique
Depuis un peu plus d’un an, l’arrondisse-
ment Mercier-Hochelaga-Maisonneuve
vit au rythme de ce que l’on peut considé-
rer comme une véritable locomotive par
son rayonnement : le Parc Olympique. Il
faut dire que d’immenses efforts ont été
déployés par l’équipe du président direc-
teur général David Heurtel pour faire des
installations qu’il gère un pôle attractif qui
bénéficie à l’ensemble de la communauté
de l’arrondissement.
L’une des attractions les plus prisées, l’été
dernier, était la possibilité de se laisser
promener silencieusement et au grand air
grâce à la mise en place de tricycles
navettes : les Vélopousses. Le projet Vélo-
pousse Maisonneuve est une initiative
du Collectif Synergie Vélopousse, soit le
Carrefour jeunesse-emploi Hochelaga-
Maisonneuve un service de la CDEST, la
Promenade Ontario, la Promenade Sain-
te-Catherine (aujourd’hui fusionnées
Promenades Hochelaga-Maisonneuve), le
Marché Maisonneuve, Y’a quelqu’un
l’aut’bord du mur et la Table de Concer-
tation sur la Culture Mercier – Hochela-
ga-Maisonneuve.
Le parcours comprend quatre arrêts: le
Marché Maisonneuve, la Place Valois sur
l’ex Promenade Ontario, le Chic Resto
Pop et finalement le Bistro In Vivo sur l’ex
Promenade Sainte-Catherine Est.
La Chambre de commerce de l’Est de
Montréal (CCEM) a désigné Vélopousse
Hochelaga parmi les finalistes du 25 e
Concours des prix ESTim, l’un des galas
les plus courus de la métropole, dans la
catégorie « Projet d’innovation ou de
développement secteur public/parapu-
blic ». Cette nouvelle résonne comme une
belle reconnaissance de la part de toute
la communauté d’affaires de l’Est de
Montréal. Cela démontre que la piste
touristique est génératrice d’emploi.
Jean-Claude Bataille
réal Ménard, maire
1,2,3,4,5,6,7,8 10,11,12,13,14,15,16,17,18,19,...20