LA NOUVELLE ÉDITION | Juillet 2013
7
S’il est un secteur de l’Île de Montréal
qui démontre un dynamisme hors pair,
c’est bien l’arrondissement de Mont-
réal-Nord qui est en pleine phase de
métamorphose. Train de l’Est, ligne de
bus SRB sur le boulevard Pie IX, travaux
pharaoniques au carrefour Bourassa /
Pie IX, création d’un bureau de pro-
jets… Force est de constater que le
mandat du maire Gilles Deguire est
placé sous le signe de la relance.
À l’aube de son centième anniversaire (pour
lequel on peut suivre le décompte dans le
hall de l’hôtel de ville), l’arrondissement
affiche une santé ravivée et multiplie les
efforts pour offrir à sa population un cadre
de vie revalorisé. Lors de son arrivée à la tête
de l’arrondissement, Gilles Deguire avait
annoncé la couleur : « Nous devons redorer
notre blason, prouver que notre raison
d’être n’est pas seulement publiée dans les
faits-divers des journaux et je suis un hom-
me qui livre toujours la marchandise ». Si
cette mission est de longue haleine, on peut
dire qu’un bon bout du parcours a été effec-
tué.
Carrefour Bourassa : reprise en vue
Le réaménagement du carrefour Pie IX –
Bourassa est l’un des grands chantiers de
l’arrondissement. Pour le mener à bien, il
aura fallu toute la mobilisation des diffé-
rents partenaires et Gilles Deguire respire
enfin après la longue saga qui est en cours
de conclusion : « Un tel chantier représente
un immense défi aussi bien sur le plan tech-
nique qu’administratif. De nombreuses lois
ont été votées durant les dernières années
dans le contexte que l’on sait et ça a été un
immense casse-tête pour faire avancer les
choses. Si nous avons été gâtés l’automne
dernier par une météo clémente qui nous a
permis de gagner du temps sur l’échéancier,
cette année, la conjoncture est moins bon-
ne. Entre les délais administratifs pour faire
valider les différentes phases de travaux,
la grève dans la construction qui soulève
des inquiétudes et provoque surtout des
retards…Mais nous avançons et l’îlot 2 sera
bientôt mis en chantier ».
L’arrondissement aimerait que la situation
soit rapidement débloquée afin qu’à l’hiver
prochain le plus gros des travaux soit effec-
tué et éviter ainsi les voies de contourne-
ment.
Uneœuvre d’art pour le carrefour
En finalité, le carrefour Henri-Bourassa-
Pie-IX deviendra une porte d'entrée mar-
quante pour la métropole. Dans cette pers-
pective, la Ville de Montréal souhaitait
choisir un artiste capable d'imaginer une
œuvre emblématique pour ce nouvel espa-
ce, lui conférant un aspect plus convivial et
une signature visuelle marquante pour
cette entrée nord de la Ville. Les artistes
finalistes ont tous contribué à des projets
d'envergure. Ils ont le talent et l'expérience
nécessaires pour insuffler au projet une
bonne dose de panache et contribuer à éle-
ver Montréal au rang des destinations
incontournables en art public. L'artiste
choisi, dont le nom sera dévoilé à la fin
août, disposera d'un budget d'un million
de dollars pour réaliser son œuvre et
éblouir les citoyens qui afflueront dans ce
secteur névralgique de Montréal. Il s'agit
du plus important budget alloué en art
public pour la Ville de Montréal à ce jour.
Les affaires économiques au cœur des
préoccupations
Parmi les dossiers qui suscitent tout l’intérêt
du maire, la vie économique de l’arrondis-
sement tient une place majeure. « Une
municipalité a besoin d’une vie écono-
mique dynamique pour se développer et
créer des richesses. Nous pouvons compter
sur nos partenaires de toujours que sont le
CLD Montréal-Nord et la Chambre de
Commerce et d’Industrie de Montréal-
Nord pour nous épauler », confie Gilles
Deguire.
Entre une exposition des jeunes de
l’UQAM pour transformer le secteur
Hudon, l’inauguration il y a quelques jours
à peine des nouvelles installations de
Circuit Ford Lincoln, la mise en place du
bureau de projets, l’organisation des 4MN
(4 jours d’activités liées à l’entrepreneu-
riat), l’organisation à l’automne d’un gala
par la CCIMN, Montréal-Nord se classe
parmi les bons élèves : « Nous bénéficions
d’un terreau fertile et tous les indicateurs
sont au vert avec l’arrivée du train de l’Est,
les travaux de réaménagements entrepris
et à venir, une vie sociale active pour
laquelle nous essayons de faire plaisir à
tous, y compris les personnes âgées…
Nous gardons le cap car si de grands pro-
jets ont été lancés, il reste encore beaucoup
à faire. Mais à Montréal-Nord, il y a un
esprit communautaire très fort. C’est lui
qui nous anime au quotidien ! ».
Jean-Claude Bataille
L’arrondissement toujours en pleine ébullition
Gilles Deguire, maire
1,2,3,4,5,6 8,9,10,11,12,13,14,15,16