Layout 1 - page 12

NOUVELLE PHARMACIE
ADJACENTE À LA
CLINIQUE MÉDICALE
FADY KAMEL PHARMACIEN inc.
RUE 3AINT $ENIS LOCAL
-ONTRÏAL s
514 383-2772
,UNDI AU VENDREDI
H Ì H s 3AMEDI
H Ì H s $IMANCHE &ERMÏ
Pharmacien-propriétaire
affilié à
Gagnez du temps en effectuant vos
demandes de renouvellement en ligne.
NOUVEAU !
Voici quelques-uns des services professionnels
des médicaments
TTELLIEU#s
REFSNAR4s
que vous retrouverez à notre pharmacie :
NNODROSEDE
PARTEELICAFT
ARVILTESECNA
ROSOVEDEDI
ETIUTARGNOSI
SECNANNOD
ERUSE-s
TARAPÏR0s
IMÏCYLGALED
ILULIPSEDNOI
NETALEDTEE
SI$SEDTESRE
ELLEIRÏTRANOIS
#-
SLLIP
ENIAT
rapide. Suivi de la thérapie assuré par les pharmaciens.
RE#
ESUENIMUL
La pharmacie est moderne, aérée, confortable et
SNOITIDNOCS
UOCLIEUCC!
TNEUQILPPAgS
NEESIRPSIOTR
ESTEEGRAHC
un sac réutilisable
vous seront remis dans
ce feuillet, vos achats
Sur présentation de
ECIVR
(1 par client).
esponsables des services pharmaceutiques r
r
Les pharmaciens exerçant à cette pharmacie sont seuls
endus.
Un arrondissement en
plein essor économique !
• 50 870 emplois dans
l’arrondissement (2010)
• Augmentation de 8,8% des
emplois (2001-2010)
• Nombreux projets
d’investissements privés en cours
• Potentiel de création de 5985
emplois (2013-2014)
Le chemin vers la réussite est parfois
long et représente souvent la résultan-
te de nombreux petits détails. C’est un
jeudepatienceau cours duquel chaque
entretien de négociation a un impact.
L’arrondissement Villeray-St-Michel-
Parc-Extension en est la symbolique.
L’année 2013 est l’année de la récolte,
le résultat d’un long travail, d’une pru-
dence éclairée de la gestion qui permet
à Anie Samson et à son équipe munici-
pale demesurer le chemin parcouru.
50M$ pour le quartier du café
Les négociations ont duré plusieurs mois et
ce qui a décidé Holding GMCR Canada
Inc., filiale de Green Mountain Coffee
Roasters, l’un des leaders de la dosette de
café, à investir à Saint-Michel, c’est une
politique d’ouverture de la municipalité :
« Depuis 10 ans, nous avons accompagné
l’entreprise dans son développement. Nous
avons accédé à plus d’une quinzaine de
permis de toutes sortes. Nous récoltons
donc le résultat de l’ensemble du projet
qui aura des retombées positives pour le
quartier de Saint-Michel » explique Anie
Samson.
Au total on parle d’environ 150 emplois
créés avec une vision d’avenir prometteuse :
« Il s’agit d’emplois locaux ne demandant
pas forcément une formation poussée et
très bien rémunérés. C’est d’autant plus une
excellente nouvelle puisque nous étions en
concurrence avec Toronto et que le mon-
tant de ces investissements nous assure que
l’entreprise a pris une décision sur du très
long terme », conclue Anie Samson.
Un remède contre les pratiques
douteuses
Dans le cadre d’un projet-pilote, l’arrondis-
sement de Villeray–Saint-Michel–Parc-
Extension a confié à l’interne, à ses cols
bleus, l’ensemble de ses travaux de réfection
et de reconstruction de ses trottoirs prévus
au Programme de réfection routière 2013 et
est devenu ainsi le premier arrondissement
de la Ville de Montréal à procéder de la
sorte.
« Cette décision résulte d’un constat
consternant. En 2011, les soumissions de
réfection des trottoirs auprès des entre-
prises privées ont augmenté de 44 %. Nous
avons alors pris la décision de reporter ces
travaux à l’année suivante. En 2012, nous
avons constaté une augmentation de 25 %
et là encore, nous avons reporté les travaux
à 2013. Cela nous a bien sûr occasionné un
retard de deux ans dans nos travaux, mais
ce fut un mal pour un bien. Nous nous
sommes mis en quête d’une solution et
nous avons signé une entente avec le syn-
dicat des cols bleus qui nous a permis
d’envisager de faire faire ces travaux par nos
propres salariés. Grâce à une excellente
collaboration avec entre autres Michel
Parent, président des cols bleus de la ville de
Montréal, nous avons pu mettre sur pied ce
projet pilote et monter une équipe d’une
quinzaine de cols bleus qui ont pris en
charge ces travaux », explique Anie Samson.
Une décision qu’il fallait oser prendre mais
qui permet à l’arrondissement de maîtriser
ses coûts et surtout d’offrir à ses cols bleus
une grande marque de confiance. Serait-ce
là une solution aux étonnantes augmenta-
tions des soumissions proposées par les
entreprises privées ? Il est permis de le
penser.
Le feu sacré d’unemairesse exemplaire
Anie Samson est une élue d’expérience.
Respectée, proche de ses citoyens, elle
considère que le principal atout d’un élu
est la transparence et le dévouement. Et la
confiance qui lui est octroyée par ses admi-
nistrés prouve qu’elle atteint au quotidien
son objectif : « Bien sûr, ce n’est pas facile.
Il faut savoir être à l’écoute, avoir un esprit
ouvert et être modérée parfois pour offrir
aux concitoyens des réponses à leurs
demandes. Il faut aussi savoir prendre des
décisions éclairées et regarder l’avenir »,
confie Anie Samson.
Elle sera bien sûr candidate à sa propre
succession en novembre prochain, consi-
dérant que sa mission n’est pas terminée :
« Depuis 1994, je ne suis pas encore usée.
J’ai beaucoup semé et je souhaite avoir la
confiance des citoyens pour être présente
lors de la récolte. Beaucoup de projets ont
été lancés et parmi eux : la maison de la
culture pour laquelle les choses avancent ».
Jean-Claude Bataille
Investissement majeur et projet pilote
Anie Samson
« Pour une chambre
dynamique, je m’implique! »
Gala des élites de la Chambre
de commerce et d’industrie
de Montréal-Nord.
Le 14 novembre prochain
au Costa Del Mare.
Pour information ou adhésion :
Contactez Grégory Milhau, Directeur des communications et du développement
514 329-4453 poste : 225 ou
Une addition
de l’excellence !
1...,2,3,4,5,6,7,8,9,10,11 12
Powered by FlippingBook