Layout 1 - page 3

3
LA NOUVELLE ÉDITION | Octobre 2013
Avec près de 200 000 visiteurs compta-
bilisés durant la saison2013 sur l’Espla-
nade Financière Sun Life, le pari lancé
par David Heurtel de faire du Parc
Olympique un pôle magnétique est
gagné. L’affaire n’était pourtant pas
entendue à l’avance. Il aura fallu à
l’équipe et à son partenaire principal :
la Financière Sun Life, beaucoup d’ima-
gination, un investissement important
et de la patience.
« Les chiffres rendus publics il y a quelque
jours sont très révélateurs. Nous partions de
loin, pour ne pas dire de rien et nous avons
aujourd’hui la récompense de nos efforts »,
indique David Heurtel, président directeur
général de la RIO, heureux d’annoncer de si
bons résultats.
Il aura en effet fallu la mobilisation de toute
l’équipe avec un capitaine bien inspiré à la
barre pour mettre en place et faire revivre le
site. Nommé en août 2011, David Heurtel
avait, il y a deux ans, mis la barre haute avec
pour objectif de redonner vie au site : « Il
s’agit d’un patrimoine extraordinaire et il
eut été dommage de ne pas le valoriser, de
ne pas lui redonner sa vocation d’origine :
un centre de vie ».
Une vision d’avenir
Peu de sites ou de centres récréo-touris-
tiques québécois peuvent accrocher un tel
palmarès à leur bilan : 200 000 visiteurs en
une saison. Pour réussir ce tour de force,
David Heurtel a su faire preuve d’ouverture
d’esprit et a su mobiliser les forces, faire
croire en sa vision : « L’une de mes priorités
était d’inviter les citoyens de l’arrondisse-
ment à se réapproprier le site et à leur offrir
la possibilité de participer activement au
calendrier des activités. Ils ont répondu
présent. Nous avons ensuite élargi notre
concentration sur l’ensemble de l’Est de
l’Île et encore une fois, nous avons eu un
excellent accueil de la part de tous », explique
David Heurtel. Ce dernier n’a pas hésité à
s’investir de son côté en s’impliquant au
sein de nombreux organismes, agissant en
véritable porteur de la bonne parole.
Le Parc Olympique revit !
En proposant une programmation très
diversifiée alliant culture, sports, spectacles
et axée sur le développement durable,
l’Esplanade Financière Sun Life a su attirer
le public et susciter l’intérêt de l’ensemble
de la communauté de l’Est de la ville.
« Nous avons également encouragé l’écono-
mie sociale en facilitant l’installation du
café In Vivo ainsi que la mise en place des
circuits de Vélopousse Maisonneuve. Nous
avons également placé notre confiance en
des entreprises locales telles que Tribu
Expérientiel qui a pu tester et roder son
expertise en réalisant le festival des sports
extrêmes Jackalope. La liste est longue, ce ne
sont là que les exemples les plusmarquants ».
Des retombées importantes pour toute
la communauté
Avec ces 200 000 participants aux activités,
c’est donc le double du nombre de visiteurs
que le Parc Olympique a constaté par
rapport à l’année précédente, celle de la
relance. Ce succès est dû à la diversité
importante des activités proposées mais
aussi à un autre atout qui a été mis en place
par l’équipe : « Dans le passé, les visiteurs
avaient peu ou pas de possibilités de se res-
taurer sur place. Il leur était donc difficile de
venir pour une période dépassant quelques
heures. Aujourd’hui, tout est prévu pour
proposer aux visiteurs des alternatives leur
permettant de passer toute une journée sur
place », constate David Heurtel.
L’ensemble de ces dispositions et des efforts
accomplis permet aujourd’hui à tout le
secteur de profiter des retombées. Les
restaurateurs et des commerçants sont una-
nimes : l’achalandage est renforcé les jours
où le calendrier comporte des activités.
Des activités à foison
Si le concert donné par Kent Nagano et
l’Orchestre Symphonique de Montréal a été
le point d’orgue de l’été avec 35 000 spec-
tateurs, il n’est que la partie visible de
l’iceberg. L’Esplanade Financière Sun Life
propose près de 80 activités tout au long de
la saison estivale : mini coupe Rogers, agri-
culture urbaine, bouffe de rue, Yoga, hockey
balle, foire de l’environnement, etc. Mais la
relance du Parc Olympique s’appuie aussi sur
des activités qui s’ouvrent à l’extérieur : com-
mémoration des JO de 1976 avec réactiva-
tion de la flamme, illuminations de la tour…
La barre est haute, mais David Heurtel n’est
pas inquiet : « Nous sommes au sein d’un
site où les athlètes se sont surpassés. Nous
ferons la même chose pour 2014 ! ».
Jean-Claude Bataille
Portrait de réussite
Parc Olympique : le nouveau centre de Montréal
Président-Éditeur
a
Lain
D
uLong
a
.
DuLong
@
journaLeDition
.
CoM
A
DJOINTE ADMINISTRATIVE
s
yLvie
v
ézina
aDMinistration
@
journaLeDition
.
CoM
C
OMPTABILITÉ
C
LauDe
s
irarD
C
.
sirarD
@
journaLeDition
.
CoM
C
ONSEILLERS
(
ÈRES
)
EN STRATÉGIE MARKETING
L
uCie
D
uLong
L
.
DuLong
@
journaLeDition
.
CoM
M
axiMe
D
uLong
M
.
DuLong
@
journaLeDition
.
CoM
R
ÉDACTEUR EN
C
HEF
j
ean
-C
LauDe
b
ataiLLe
reDaCtion
@
journaLeDition
.
CoM
D
ESIGN ET
P
RODUCTION
L
ouise
C
harbonneau
D
ISTRIBUTION
M
axiMe
D
uLong
I
MPRESSION
h
ebDo
-L
itho
, s
t
-L
éonarD
T
IRAGE
25 000
Copies
T
ÉL
.: 514 257-1000
T
ÉLÉC
.: 514 257-7505
11905,
RUE
N
OTRE
-D
AME
E
ST
, S
UITE
400,
M
ONTRÉAL
(QC) H1B 2Y4
WWW
.
JOURNALEDITION
.
COM
Dépôt légal : Bibliothèque Nationale du Québec
et du Canada ISSN 1918-2430
Abonnement: 514 257-1000
Le masculin utilisé dans cette publication désigne les femmes
autant que les hommes. La reproduction de tout article est
interdite sans l’autorisation écrite du journal. Les éditeurs
n’assument aucune responsabilité sur l’exactitude des reven-
dications et des offres faites par les annonceurs.
Veuillez noter que l’éditeur ne partage pas nécessairement le point de
vue exprimé dans les chroniques.
DavidHeurtel
1,2 4,5,6,7,8,9,10,11,12,13,...16
Powered by FlippingBook