Layout 1 - page 3

3
LA NOUVELLE ÉDITION | Décembre 2013
Il y a ceux qui poursuivent des études
avec un objectif bien défini et qui
mènent ensuite une carrière toute
tracée. Et puis il y a ceux qui prennent
des chemins détournés, qui fonction-
nent au « feeling », ceux qui laissent au
vestiaire l’aspect calculé et froid de leur
avenir pour se laisser guider par leur
instinct. Isabelle Hudon, présidente de
la Financière Sun Life Québec fait partie
de cette seconde catégorie.
Présidente et chef de la direction de la
Chambre de Commerce du Montréal
Métropolitain jusqu’en 2008, présidente de
Marketel jusqu’en 2010, aujourd’hui prési-
dente de la Financière Sun Life Québec,
siégeant sur plusieurs conseils d’administra-
tion, Isabelle Hudon est une femme engagée
et insatiable. Si certains pourraient penser
que son moteur n’est alimenté que par le
goût de la réussite, et bien ils se trompent !
Nous avons découvert au cours de notre
entretien une femme qui assume pleinement
sa sensibilité et pour laquelle la réussite est
avant tout un bon moyen de partager.
Juste retour au Québec pour Financière
Sun Life
« La Financière Sun Life a décidé de réinvestir
au Québec en 2010 pour plusieurs raisons :
historiquement, le siège de la Financière Sun
Life était implanté au Québec et la province
représente le second marché au Canada. Il
était donc presque légitime d’adopter cette
politique de réinvestissement. Aujourd’hui,
trois ans après, le nombre de salariés auQué-
bec a dépassé ce qu’il était en 1976, lors de la
délocalisation su siège », indique Isabelle
Hudon. On compte en effet aujourd’hui
1 800 employés au siège et 800 conseillers
répartis à travers 27 centres financiers dans
tout le Québec.
« J’ai été engagée avec pour mandat de géné-
rer de la croissance et dans le but donner à
la firme une place de leader », nous confie
Isabelle Hudon. La prochaine application du
RVER (RégimeVolontaire d’Épargne Retrai-
te) pourrait bien apporter à la Financière
Sun Life une source de développement sup-
plémentaire : « Ce produit obligatoire pour
les employeurs va toucher environ 95 000
entreprises pour près de 2 millions de qué-
bécois, représente une grande avancée dans
l’épargne. Nous croyons vivement à ce pro-
duit qui permettra une meilleure prévoyance
pour la retraite ».
L’économie demanière équitable
Là où se démarque la présidente de la Finan-
cière Sun Life Québec, c’est dans sa vision de
la place de l’entreprise au sein de la vie com-
munautaire. Lorsque David Heurtel, alors
président-directeur-général de la Régie des
Installations Olympiques lui propose un
partenariat pour relancer les activités au Parc
Olympique, elle est au départ assez réticente :
« Pour moi, le Parc Olympique ne représen-
tait pas un grand intérêt. Je le voyais comme
un grand navire échoué. David Heurtel a
pourtant réussi à me convaincre. Il avait la
foi et nous avons une politique de participa-
tion à la vie communautaire en deux axes : la
santé et l’accessibilité à la culture. Le projet
présenté par David Heurtel entrait en corré-
lation avec nos objectifs », avoue Isabelle
Hudon. Et ce mariage improbable va finale-
ment déboucher vers une satisfaction pleine
des deux partenaires. La Financière Sun Life,
en apportant son soutien au Parc Olym-
pique, a permis le développement d’une
programmation très riche. « Nous ne regret-
tons pas du tout ce partenariat parce qu’il
nous permet de nous positionner dans la vie
de Montréal et les retombées enregistrées
nous ont apporté pleine satisfaction ».
« En affaires comme dans la vie en général,
je pense qu’il faut viser la Lune. Dans le pire
des cas, si on la manque, on finit dans les
étoiles ». Par ces mots, Isabelle Hudon nous
dévoile un côté idéaliste de sa personnalité.
Elle nous ouvre les portes sur l’être humain
qui se cache derrière la femme d’affaires. Les
affaires sont une réalité, certes, mais elles
n’empêchent pas de garder le cap sur une
dimension humaine.
Engagée, Isabelle Hudon l’est ! Elle est
d’ailleurs très attachée aux causes de la
prévention dans les domaines de la santé
ainsi qu’à l’accessibilité à la culture pour tous
les québécois. Considérée comme l’une des
femmes les plus influentes au Canada et au
Québec, elle joue la carte de l’humilité :
« Plus nous endossons des responsabilités,
plus nous avons un rôle social à jouer »,
indique-t-elle.
Isabelle Hudon vise donc la Lune… Et si
l’étoile, c’était elle ?
Jean-Claude Bataille
Portrait de réussite – Isabelle Hudon
Un itinéraire atypique
LA PLANIFICATION FINANCIÈRE
Cueillette de données
Une planification financière personnelle inté-
grée nécessite une cueillette de renseigne-
ments, tant familiaux que financiers, la plus
exhaustive possible. Même si elle peut paraître
fastidieuse, la cueillette des données constitue
une étape importante, puisque la planification
qui s'ensuit repose implicitement sur la qualité
de l'information recueillie.
Le but de cet exercice est d’identifier les
besoins et les objectifs du client à partir de
données réelles et objectives. Il devient donc
primordial que cette étape soit accomplie avec
la plus grande rigueur, afin de bien comprendre
la situation du client.
Comme la planification financière personnelle
intégrée est une approche globale, l'examen
des sept situations déjà énumérées donne une
bonne vue d'ensemble du dossier du client.
Il arrive fréquemment que seulement certaines
situations du client fassent l'objet d'une analy-
se. Lorsque le mandat prévu au contrat est
partiel, l'information nécessaire sera moins
volumineuse, mais devra être recueillie avec la
même célérité et toucher tous les domaines
d'intervention pouvant avoir une influence sur
la ou les situations analysées.
Outils nécessaires
En utilisant le terme «outils», l'on fait référence
à des questionnaires ou autres documents ser-
vant à compiler l'information nécessaire à une
planification financière personnelle intégrée.
L'utilisation systématique d'un questionnaire
détaillé lors de la rencontre avec le client
permet à la fois au planificateur financier de
développer et d'appliquer une méthode de tra-
vail professionnelle et efficace et de démontrer
au client l'étendu du travail à accomplir et la
nécessité de la participation de ce dernier. Le
choix d'un questionnaire demeure essentielle-
ment un choix personnel du planificateur, mais
le document choisi doit avoir l'avantage de
signaler les renseignements à demander ou les
questions à poser au client, de façon à réunir
toutes les données pertinentes et nécessaires
à l'élaboration d'une planification financière
personnelle intégrée. Ce questionnaire doit être
un document avec lequel il se sent à l'aise, car,
dans la majorité des cas, il aura à le compléter
avec son client.
Un bon questionnaire doit comporter, de façon
générale, les éléments suivants :
• des questions explicites sur la situation finan-
cière et personnelle du client;
• des questions spécifiques ciblant chacune des
situations couvertes par le mandat, tel que
décrit au contrat signé avec le client;
• la structure du document suit une logique qui
permet au planificateur financier de se sentir
à l'aise avec le questionnaire et d'expliquer
au client ce qu'il cherche à accomplir en lui
posant ces questions.
En fait, un bon questionnaire permet non seu-
lement de respecter l'approche intégrée en pla-
nification financière personnelle, mais permet
également de :
• structurer la rencontre avec le client;
• obtenir de l'information complète sur tous les
domaines d'intervention en PFPI;
• sensibiliser le client à tous les aspects cou-
verts par la PFPI;
• susciter des interrogations et commentaires
permettant au planificateur financier de bien
connaître son client;
• découvrir les objectifs latents du client;
• faciliter la mise à jour du dossier du client;
• répondre rapidement et avec justesse aux
questions du client lorsqu'il envisage de
poser certaines actions.
L'IQPF a bâti un questionnaire répondant à
toutes ces caractéristiques dans un contexte
de planification financière personnelle globale
et intégrée.
YVAN FOURNIER
Yvan Fournier Pl. Fin.
Téléphone : 514.498.3835
Ligne sans frais : 1.866.498.3835
Télécopieur : 514.498.1925
Source : La solution l’IQPF
Questionnaire de planification financière
Isabelle Hudon
présidente de la Financière Sun Life Québec
1,2 4,5,6,7,8,9,10,11,12,13,...16
Powered by FlippingBook