Layout 1 - page 6

LA NOUVELLE ÉDITION | Mars 2014
6
l’Association provinciale des cons-
tructeurs d’habitations du Québec
(APchQ) réitère son opposition, clai-
re et sans compromis, à toute forme
d’intimidation ou de violence, et ce,
quel que soit le contexte.
L’APCHQ s’inscrit en faux par rapport
aux propos exprimés au cours des der-
niers jours par les dirigeants de la FTQ-
Construction et de la FTQ, et relayés par
le quotidien La Presse. Elle déplore que
messieurs Yves Ouellet et Daniel Boyer,
loin de condamner les procédés inaccep-
tables mis en lumière dans le cadre du
témoignage devant la Commission Char-
bonneau de monsieur Bernard Gauthier,
l’un de leur représentant œuvrant sur la
Côte-Nord, aient tour à tour cherché à les
justifier, monsieur Ouellet allant même
jusqu’à souligner le bon travail de repré-
sentation de ce dernier.
« Pour l’APCHQ, aucune situation,
aucun enjeu d’industrie ne justifie le
recours à l’intimidation ou à toute autre
forme de violence. Tant les travailleurs
que les entrepreneurs réclament, et à juste
titre, un environnement de travail sain et
respectueux des droits de tous, à com-
mencer par le droit de travailler » affirme
Jean-Pierre Sirard, président-directeur
général de l’APCHQ. « Le respect des lois
ne doit pas être tributaire de l’humeur
ambiante, ou des circonstances. Notre
industrie doit s’élever au-dessus de ces
méthodes, et ça passe par l’engagement
de tous, y compris celui des centrales
syndicales. »
L’APCHQ a dénoncé à maintes reprises le
recours à l’intimidation, et encore récem-
ment dans le cadre de la négociation qui a
mené au renouvellement de la conven-
tion collective 2013-2017 dans le secteur
résidentiel de la construction. Elle consi-
dère que les enjeux d’industrie doivent se
discuter et se régler en négociation, et que
l’ensemble des intervenants de l’industrie
doivent être traités avec respect, en toutes
circonstances. L’APCHQ encourage
d’ailleurs les entrepreneurs à dénoncer
toute forme d’intimidation.
Un message clair lancé par l’APCHQ qui
tient à se dissocier de ce genre de com-
portement. Si le témoignage de Bernard
« Rambo » Gauthier n’a surpris personne,
l’homme semblant en total décalage avec
le bon sens, les commentaires de mes-
sieurs Yves Ouellet et Daniel Boyer sem-
blent entériner un comportement inac-
ceptable dans le milieu de la construction.
L’APCHQ dit NON à l’intimidation
Félicitations à Sara,
Choi-See et Geneviève,
semi-finalistes au prestigieux
Contessa pan-canadien de
Toronto.
Bravo!
11 903, boul. Sainte-Gertrude, bureau 200, Montréal (Québec) H1G 5R1
Téléphone : (514) 789-1387
Une expertise professionnelle
à votre service
Le droit autrement
1,2,3,4,5 7,8,9,10,11,12,13,14,15,16,...20
Powered by FlippingBook