Layout 1 - page 5

LA NOUVELLE ÉDITION | Avril 2014
5
La Chambre de commerce du Canada
a dévoilé sa liste des
10 principaux
obstacles à la compétitivité
pour 2014.
Les
10 principaux obstacles à la com-
pétitivité
est une initiative entreprise
par la Chambre de commerce du
Canada afin d'attirer l'attention sur les
obstacles qui freinent le progrès du
Canada.
Perrin Beatty, président et chef de la direc-
tion de la Chambre de commerce du
Canada, a déclaré : « Depuis le lancement
de cette initiative en collaboration avec
notre réseau de chambres de commerce,
nous avons réalisé d'énormes progrès dans
le dossier de la compétitivité, particulière-
ment en ce qui a trait à l'obstacle que nos
membres considèrent comme la principale
entrave à la réussite des entreprises cana-
diennes : l'écart de compétences qui se
creuse. Le gouvernement fédéral ainsi que
plusieurs gouvernements provinciaux et
territoriaux ont également désigné ce pro-
blème comme le plus important du pays. »
Extrait des 10 principaux obstacles :
Pénuries de compétences
Le marché de l'emploi du Canada est affec-
té par un virage démographique qui occa-
sionne des retraites et un déséquilibre
croissant entre les compétences requises et
celles qui sont offertes. Les entreprises, les
gouvernements et le monde universitaire
doivent collaborer pour porter attention
aux besoins de compétences actuels et
futurs du milieu de travail, en se concen-
trant principalement sur quatre domaines
: le perfectionnement des compétences, les
liens entre la formation et l'emploi, les
politiques d'immigration et le développe-
ment de la main-d'œuvre autochtone.
Plans inadéquats pour s'attaquer aux
lacunes des infrastructures publiques
Les investissements publics dans les in-
frastructures n'ont pas suivi les besoins
économiques du Canada. Maintenant, les
investissements dont le Canada a besoin
dépassent de beaucoup la disponibilité
des fonds publics. Pour rétablir les infra-
structures canadiennes au niveau requis
pour soutenir la prospérité, il faudra la
mobilisation permanente de tous les
ordres de gouvernement, la participation
active de partenaires du secteur privé et
une meilleure compréhension des occa-
sions pour le Canada de devenir plus
concurrentiel grâce à des infrastructures
publiques plus modernes.
obstacles à la réussite sur les marchés
mondiaux
Avec un petit marché intérieur, la capacité
du Canada à affronter la concurrence
dépend d'un accès sûr aux clients et aux
capacités de production de l'étranger.
Toutefois, surtout à cause des obstacles
politiques et réglementaires, de même que
des difficultés liées à l'exercice de leurs
activités sur les marchés étrangers, les
entreprises canadiennes ne se mondiali-
sent pas aussi rapidement que leurs homo-
logues de l'OCDE.
obstacles au commerce intérieur
L'absence de marché intérieur unique au
Canada représente pour son économie
une faiblesse importante qu'il s'est lui-
même imposée. Les barrières tarifaires
entre les provinces sont interdites par la
constitution canadienne, et pourtant,
l'économie nationale est fracturée par une
série de barrières non tarifaires, particu-
lièrement en ce qui concerne l'approvi-
sionnement, l'énergie, l'agriculture et les
transports, ainsi que la mobilité de la
main-d'œuvre.
un régime fiscal complexe et coûteux
Le Canada se fie excessivement à l'impôt
sur le revenu et les bénéfices plutôt qu'aux
taxes à la consommation, qui sont pour-
tant plus faciles à percevoir et nuisent
moins à la croissance. Le code canadien
des impôts est également trop complexe et
impose d'importants coûts d'observation
aux entreprises et aux consommateurs,
alors que les gouvernements dépensent des
milliards de dollars chaque année pour
appliquer des lois fiscales contournées.
Absence de politique bien définie en
matière de durabilité
Les préoccupations du public à l'égard de
la capacité du Canada de mettre en valeur
ses ressources naturelles ont occasionné
des retards dans la réalisation des projets,
limité les investissements et restreint l'ac-
cès à certains marchés. De plus, il est déjà
arrivé que des préoccupations manifestées
sur la scène internationale éclipsent les
initiatives diplomatiques et commerciales
du Canada.
insuffisance du soutien à l'innovation
dans le secteur manufacturier du
Canada
La fabrication, le secteur le plus important
de l'économie canadienne, ne s'est pas
complètement rétablie depuis la récession
de 2008, et elle demeure très comprimée.
Les sociétés canadiennes ne peuvent plus
se fier aux procédés de fabrication tradi-
tionnels pour résoudre ce problème. Elles
doivent innover pour tirer parti des tech-
nologies et des procédés nouveaux qui
augmentent la productivité afin de rester
concurrentielles. De plus, les entreprises
ont besoin d'un cadre stratégique qui
tiendra compte de l'écosystème d'innova-
tion qui s'impose.
Les principaux obstacles à la compétitivité du Canada pour 2014
Deux salles de réception pouvant accueillir de 30 à 1000 personnes
pour toute occasion.
Pour ceux qui cherchent
les choses fine de la vie...
Le mirage offre des aménagements élégants avec de la restauration
sur mesure qui est parfaitement adapté pour:
· Déjeuner et conférence d’entreprise.
· Party du temps des fêtes pour entreprise.
· Anniversaire de mariage ou d’entreprise.
· Mariage, baptême, communion, etc.
· Buffet ou menu à la carte
(
fruits et légumes frais et viande Halal disponibles
).
· Avec ou sans bar ouvert.
10% DE rAbAiS
AU 10 PREMIÈRES ENTREPRISES
À RÉSERVER POUR LE PARTY DU TEMPS DES FÊTES*
*Certaines conditions s’appliquent.
8604, boul. Langelier, Saint-Léonard (Québec) H1P 2Y7
514 326-9983
Plus de 26 ans d’excellence à votre service.
PROMOTION
1,2,3,4 6,7,8,9,10,11,12,13,14,15,...16
Powered by FlippingBook