ici Maintenant dec 07 - page 19

19
L’Édition des gens d’affaires | Mai 2014
RÉSEAUTAGE
Dans les articles précédents, parus depuis le mois
de décembre 2013, nous avons vu divers aspects
du réseautage. En décembre 2013, nous avons
vu les 5 niveaux de l’entonnoir du réseautage, les
réseaux de courtoisie, d’échange, d’entraide, de
coopération et de collégialité. L’utilisation de ces
niveaux de réseautage permet aux entreprises de
bénéficier de services professionnels et d’amé-
liorer leur performance ainsi que les compétences
de leurs employés. Ce mois-ci, nous abordons le
réseautage comme outil de réduction des coûts
d’utilisation de services professionnels.
Qu’est-ce qu’un réseau de courtoisie
Un réseau de courtoisie a comme principal objec-
tif de sortir les participants de l’isolement en leur
faisant vivre la nouveauté, avantage important
au niveau imaginatif. Cela leur permet de faire la
connaissance de plusieurs personnes différentes
lors de déjeuners, de dîners d’affaires, de 5 @ 7
ou autre activité, et de faire des choix judicieux.
Qu’est-ce qu’un réseau d’échange
Un réseau d’échange est une rencontre de deux à
trois heures animée par un professionnel sur une
thématique. Pour en tirer le maximum, les partici-
pants doivent avoir la volonté de partager leurs
meilleures pratiques d’affaires sur le sujet identifié.
Pour maximiser les bons résultats, les participants
doivent faire un travail préalable à leur participa-
tion pour ainsi tirer le meilleur des échanges avec
les autres et améliorer leurs compétences. L’ani-
mateur réunit les personnes qui ont des sujets à
partager, ce qui facilitent les échanges. C’est pour-
quoi, un réseau d’échange bien organisé engendre
des rencontres fructueuses qu’un individu seul ne
peut pas faire.
Qu’est-ce qu’un réseau d’entraide ou de
co-développement ?
Un réseau d’entraide est un groupe de personnes
qui se rencontre 2 à 5 fois. Les rencontres sont
animées par un professionnel sur une thématique
qui répond à un besoin commun. Les participants
doivent se faire confiance entre eux et vouloir
s’entraider pour améliorer leurs compétences. Pour
maximiser les bons résultats, les participants
doivent faire un travail avant, pendant et entre
les rencontres selon une méthode d’entraide ou
de co-développement qui favorise le partage et
l’amélioration des compétences. Pensons, par
exemple, à une formation où des personnes de
différentes entreprises apprennent sur le thème
des objectifs annuels. Non seulement la forma-
tion en groupe permet des économies d’échelle,
mais les apprentissages sont multipliés par une
synergie des interventions divergentes.
Qu’est-ce qu’un réseau de coopération ?
Le réseau de coopération a pour objectif la mise en
commun des différents éléments d’un projet suite
à un diagnostic organisationnel. Les participants
veulent s’entraider mutuellement à améliorer leur
fonctionnement en entreprise (direction, gestion,
production, évaluation ou commercialisation).
Pour maximiser les bons résultats, les participants
doivent faire un travail avant, pendant, entre les
rencontres et après. Les participants sont formés
sur plusieurs sujets par des animateurs selon une
méthode de coopération qui favorise les échanges
et le partage entre les participants et les orga-
nisations.
Après un si bref résumé, on peut quand même
entrevoir que chaque réseau demande une impli-
cation personnelle et organisationnelle différente.
Il est très dispendieux d’utiliser les services profes-
sionnels pour le coaching, le conseil ou la forma-
tion. Le réseautage de compétences interentre-
prises dans les réseaux de courtoisie, d’échange,
d’entraide et de coopération est un moyen à
explorer pour maximiser ses investissements et
obtenir d’excellents résultats. Dans ces réseaux,
les participants bénéficient de l’expertise de l’ani-
mateur en plus de celle de tous les participants
tout en économisant sur les frais des services
professionnels.
MARTIN CLARK
Pour plus d’information :
Martin Clark, 514.831.8432
Le réseautage et la réduction des coûts de coaching, conseil et formation
Chers amis,
La Caisse populaire Desjardins d'Anjou
est heureuse
de vous inviter à sa cinquième édition du
Lunch aux
homards
en collaboration avec
la Caisse Desjardins
de Tétreaultville
au bénéfice de la communauté.
soyez des nôtres et venez rencontrer les entrepre-
neurs, fournisseurs, et gens de la communauté dans
une ambiance estivale.
pour toute information ou pour vous procurer des
billets, n'hésitez pas à communiquer avec nos collabo-
ratrices :
nathalie riopel 514 493-1281, poste 324
ou
Karina solovieva 514 493-1281 poste 318
vous pouvez également compléter le formulaire
ci-joint et nous le retourner par courriel ou par télé-
copieur.
nous espérons vous voir en grand nombre à cet évé-
nement.
Daniel Hébert Denis Risler
Directeur général
Président
« Lunch aux homards (à volonté) »
de la Caisse populaire Desjardins d’Anjou
Bon de commande
nom :
entreprise :
nom de l’entreprise à inscrire sur le centre de table (si différent) :
adresse :
ville :
province :
Code postal :
téléphone :
télécopieur :
Courriel :
x 135 $ / billet = $ (Les billets vous seront transmis par courriel)
Date :
signature :
veuillez libeller votre chèque au nom de : Caisse populaire Desjardins d’anjou
7000, boul. joseph-renaud, anjou (Québec) h1K 3v5
1...,9,10,11,12,13,14,15,16,17,18 20
Powered by FlippingBook