Edition des gens d'affaires - page 4

4
L’Édition des gens d’affaires | Septembre 2014
Née d’une façon pour le moins étrange à la
suite d’une grève d’Hydro Québec en 1972,
l’association des Industriels d’Anjou a
depuis fait un long chemin. Si l’on peut par-
faitement comprendre son rôle initial : ellea
été créée pour sauvegarder lemilieu indus-
triel qui manquait cruellement d’électricité,
elleacontinuéàmenerdes actions endirec-
tion dumilieu industriel de la ville d’Anjou.
Si depuis 40 années, le contexte d’affaires et l’am-
biance économique et industrielle ne sont plus
les mêmes, l’Association des Industriels d’Anjou
a su, au fil des décennies, s’adapter à son temps et
se trouver une raison d’être qui ne se dément
pas.
La municipalité d’Anjou, s’est associée à l’orga-
nisme, dès ses débuts et l’a, depuis, soutenu sans
relâche. Les représentants des différents paliers
de gouvernement ont utilisé l’Association
comme porteuse de nombreux projets visant
l’implantation des meilleures pratiques de ges-
tion. C’est à toutes ces personnes, qui ont cru en
elle, que l’Association doit sa pérennité.
Pour la petite histoire…
Le 12 novembre 1972, le Parc industriel de Ville
d’Anjou est sans électricité depuis trois jours;
une grève sévit à Hydro-Québec. Monsieur
Marcel Renaud, président de la compagnie de
Trempe des Métaux de Montréal et son frère
Réal, décident de prendre la situation en main.
Ils contactent le Maire de Ville d’Anjou, mon-
sieur Ernest Crépeault et convoquent les entre-
prises à une réunion spéciale, le lendemain.
Après cette rencontre, tenue à l’Hôtel de ville,
une délégation se rend à Québec pour y rencon-
trer le Premier ministre de l’époque, monsieur
Robert Bourassa. Les industriels d’Anjou joi-
gnent alors les rangs des nombreux organismes,
venus à Québec, réclamer un redressement de
situation. Le jeudi, 16 novembre, on annonce à la
radio que le Premierministre vient de passer une
loi spéciale ordonnant le retour au travail des
grévistes.
Les quinze premiers administrateurs sont mes-
sieurs Marcel Renaud , Gérald Joanette, William
Edward Ryan, Florian Gendron, Jean-Paul
Fontaine, Jean Séguin, Guy DeGrandpré, Jean
Garceau, Jean-Jacques Leroux, Jean-Guy Sauvé,
Henri Schindler, Edward Spiegel, Kennett
Stodola, Paul Audet et Réginald Beausoleil.
Monsieur Marcel Renaud, membre fondateur
présidera l’Association. Outre le dossier de l’ap-
provisionnement en électricité, l’Association
représente ses membres auprès des différents
organismes dont la municipalité, en faisant
assouplir ou modifier certains règlements qui
gênent les industriels. De plus, l’Association
intervient auprès des syndicats, notamment la
CSN, afin que les grèves dans les entreprises du
territoire soient moins brutales et que les entre-
prises puissent y survivre.
Les présidences
1980 – 1982 :
Monsieur Hervé Bourcheix, prési-
dent du Groupe Maytag, succède à monsieur
Renaud. Il poursuit les dossiers amorcés par son
prédécesseur et établit les jalons de partenariats
avec les principaux intervenants gouvernemen-
taux. Bien que son mandat de président ait été
bref, monsieur Bourcheix, s’impliquera par la
suite dans de nombreux projets qui serviront les
entreprises d’Anjou.
1982 – 1984 :
Monsieur Daniel Colpron, direc-
teur général de la compagnie Enseignes Trans-
Canada, dirige ensuite l’Association. À l’époque,
la municipalité d’Anjou devait procéder à des
changements toponymiques pour les 3e et 4e
Avenues. Ces modifications recommandées au
Conseil municipal du 21mars 1978, entraînaient
des inconvénients pour les entreprises. Adoptées
le 14 décembre 1982, elles ne prendront effet que
le 1e juillet 1984, grâce aux représentations faites
par l’Association.
1984 – 1994 :
Monsieur Pierre Piché, président
de Piché Transport préside l’Association et est
appuyé dans ses fonctions par la municipalité
qui délègue son commissaire industriel, à tous
les Conseils d’administration de l’Association.
1995 – 2002 :
Monsieur Jacques Chèvrefils, pré-
sident de Quincaillerie Futura, préside
l’Association.
Depuis 2002 :
Monsieur Jacques Laflèche, prési-
dent de la compagnie les Systèmes Espacemax,
prend les commandes de l’Association.
Des actions sur tous les fronts
L’AIA a, depuis 40 travaillé sur bien des dossiers
qui ont permis aux entrepreneurs du parc indus-
triel d’améliorer et de prendre part aux grandes
décisions ayant des implications dans le dévelop-
pement de leurs activités.
En 1987 et 1988, deux dossiers retiennent l’at-
tention : le déneigement dans le Parc et la semai-
ne de l’Entreprise. Suite aux interventions de
l’Association, la municipalité réorganise le
déneigement en divisant le Parc en deux sections
et en doublant les équipements et la main-
d’œuvre. En 1989, monsieur Hervé Bourcheix,
représente les industriels d’Anjou au CREEEM
«Comité de Relance de l’Économie et de
l’Emploi de l’Est de Montréal. » Il est également
honoré par la Chambre de Commerce de Ville
d’Anjou pour son dévouement et son implica-
tion. En 1990, après une entente avec Northridge
Gaz Marketing, le premier regroupement
d’achat de gaz naturel prend forme avec la parti-
cipation de 60 entreprises nécessitant 6 millions
de mètres cubes par année. Cette entente pren-
dra fin en 1993.
Et ce ne sont là que quelques exemples des réali-
sations de l’AIA…
Association des Industriels d’Anjou – 40 ans
40 ans d’action
Arrondissement d’Anjou
7701, boul. Louis-H.-La Fontaine
Anjou (Québec) H1K 4B9
Tél. : 514 493-8000 • Téléc. : 514 493-8009
LE CONSEIL D'ARRONDISSEMENT D'ANJOU
« Pour une chambre DYNAMIQUE, je m’implique! »
Gala Élite de la Chambre de commerce
et d’industrie de Montréal-Nord.
Le 13 novembre prochain au Costa Del Mare.
Pour information ou adhésion :
Contactez Grégory Milhau, Directeur des communications et du développement
514 329-4453 poste : 225 ou
/
Une addition
de l’excellence !
1,2,3 5,6,7,8,9,10,11,12,13,14,...16
Powered by FlippingBook