Edition des gens d'affaires - page 9

9
L’Édition des gens d’affaires | Septembre 2014
La gestion du personnel est en soi un défi
de tous les jours. Et il ne s’agit pas de com-
poser avec les susceptibilités de chacun,
mais avant tout d’utiliser les pleines com-
pétences de chaque élément là où il se
démarque, là où il est le meilleur.
L’entreprise est une équipe avant tout et si
elle est bien dirigée, elle sera gagnante.
Tous les leaders le savent et un de leurs
principaux rôles est de positionner avec
talent les éléments avec intelligence.
Pour réussir cette mission, il faut connaître
son équipe. C’est ici un des principes fonda-
mentaux d’une stratégie adaptée. De là à dire
qu’avant même de penser à une formation, il
faut définir les capacités de chacun en éva-
luant les compétences individuelles.
Dans ce domaine, il existe des organismes
spécialisés qui offrent en particulier l’accès au
test Towes. Les tests TOWES (Test of
Workplace Essential Skills) offrent une solu-
tion efficace et économique pour les
employeurs. Ils permettent de vérifier si les
candidats ou les employés disposent des
niveaux appropriés de compétences essen-
tielles pour effectuer leur travail de façon
productive et sécuritaire.
TOWES est une évaluation efficace qui mesu-
re avec précision trois des compétences
essentielles visant à assurer la sécurité et la
productivité au travail : la lecture, l'utilisation
de documents et le calcul. TOWES est diffé-
rent des autres évaluations des compétences,
car les candidats doivent assumer le rôle d'un
travailleur et utiliser l'information se trou-
vant dans des documents authentiques pour
résoudre de véritables problèmes reliés au
milieu de travail. Un test TOWES comprend
divers documents, comme des catalogues, des
bons de commande, des étiquettes et des
schémas. Les tests TOWES mesurent les com-
pétences en lecture, en utilisation de docu-
ments et en calcul sur une échelle empruntée
à l'EIAA (Enquête internationale sur l'alpha-
bétisation des adultes). En outre, la validité
psychométrique et l'impartialité de TOWES
ont été démontrées.
Analyser les ressources
Un peu à l’image de la médecine, une fois le
diagnostic effectué, il faut choisir le bon trai-
tement. Cela dit, une petite différence se
pose. Dans le domaine de la médecine, l’ob-
jectif est la guérison et l’on sait exactement ce
que l’on désire. En formation, les objectifs
sont variables. Pourquoi placer un ingénieur
à un poste de machiniste ? Un linguiste
serait-il utile à la comptabilité ? Là encore, il
existe des organisations qui vont vous aider à
définir vos besoins exacts. Et ne vous mépre-
nez pas. Il est sans doute difficile d’accepter
un intervenant extérieur et d’écouter ses
conseils quand on baigne toute la journée au
sein de son entreprise. Mais personne n’a
jamais nié qu’un regard extérieur est souvent
plus constructif que quand on a le nez sur le
problème. Les grandes entreprises n’hésitent
jamais à faire appel à des consultants dans ce
genre de domaine. Un audit débouche tou-
jours sur des rapports très surprenants. Les
PME qui n’ont pas les mêmes moyens peu-
vent toujours faire appel à des cabinets indé-
pendants ou même à des organismes publics.
Optimiser les ressources
Lorsque les deux premières étapes cruciales
sont franchies, il reste à passer à l’action. Et
là, les acteurs ne manquent pas. Que vous
cherchiez à faire de vos vendeurs les meilleurs
du marché, de votre secrétaire la plus habiles
en sténo ou de votre machiniste un cham-
pion de pied à coulisse et des paramétrages
informatiques, vous n’aurez que l’embarras
du choix : organismes privés et spécialisés,
Cégeps, formateurs, spécialistes ne manquent
pas. Pourtant, il faut choisir avec soin ses
intervenants et, pourquoi pas, faire appel à
un conseiller spécialisé qui possèdera dans
son agenda de bonnes adresses ?
Quoi qu’il en soit, la formation n’est jamais à
prendre à la légère. Le facteur humain est une
des variables inconnues de l’équation
menant au succès. Un peu comme un impre-
sario, laissez une part à votre flair. Il y a tou-
jours des éléments qui se distinguent dans
une équipe. Ils ne sont pas toujours là où l’on
pense. De véritables talents se cachent peut-
être dans des rôles subalternes dans les rangs
de vos salariés. Des talents qui ne demandent
qu’à s’exprimer, à éclore, voire à exploser. Le
seul facteur connu de la problématique, c’est
le besoin inhérent de former son personnel
pour rester dans le coup et pour évoluer vers
la performance.
Dossier Formation
La formation : Un enjeu essentiel
1,2,3,4,5,6,7,8 10,11,12,13,14,15,16
Powered by FlippingBook