Edition gens d'affaires - 2014-10 - page 7

7
L’Édition des gens d’affaires | Octobre 2014
Vert Toit Montréal, c’est un nouveau
regard posé sur la manière de concevoir
les toitures. Si peu de gens se préoccu-
pent de ce qu’ils ont au dessus de leur
tête, Vert Toit Montréal propose la valo-
risation d’un véritable trésor ignoré. «
Un toit peut avoir une vocation partici-
pative à l’environnement en plus de
vous protéger vous et vos biens »,
explique Patrick Gratton, Président de
VTM.
« C’est à vous d’imaginer l’espace de vos
rêves. Et c’est à nous de le réaliser ». Voilà en
une seule petite phrase toute l’ambition de
Vert Toit Montréal (VTM),
« Nous voulons changer les dogmes de la
construction en offrant des produits éco-res-
ponsables. Nous visons l’amélioration conti-
nue autant dans le cadre de nos opérations
que dans les produits que nous offrons. Nous
voulons influencer des changements durables
dans le monde de la construction et de la
rénovation de toitures. C’est une manière de
prendre une part active à l’avenir et au patri-
moine que nous laisserons à nos enfants »,
continue le président Patrick Gratton.
La vie en vert et blanc !
Tous les fabricants de membranes vous
diront que leur membrane est le meilleur
choix. Vert Toit Montréal croit plutôt que le
meilleur choix est toujours relié au type de
projet que vous avez et le budget que vous
devez respecter. Que ce soit pour un projet
résidentiel, commercial ou industriel, plu-
sieurs facteurs devront être pris en considéra-
tion avant de faire votre choix. Vert Toit
Montréal offre plusieurs solutions pour
l’étanchéité d’un toit ou d’une fondation : la
fibre de verre, l’élastomère, le TPO ou
l’EPDM. Elles ont chacune leurs avantages et
l’équipe vous posera les bonnes questions
pour déterminer quel sera le bon choix.
Les projets peuvent prendre plusieurs
visages :
-
Toit vert extensif :
Les toits extensifs sont
rarement accessibles et se distinguent par les
caractéristiques suivantes: légèreté, faible
coût en capital, faible diversité de la végéta-
tion, entretien minimal. En général ils n’ont
que peu besoin d’entretien. Après la premiè-
re année et lorsque les plantes sont bien éta-
blies, 2 visites annuelles suffiront
- Toit vert intensif :
Les toits intensifs sont
souvent accessibles et comportent les caracté-
ristiques suivantes: profondeur et poids
supérieurs, coût en capital plus élevé, diversi-
té accrue de la végétation, entretien fréquent.
L’entretien et l’arrosage doivent être faits fré-
quemment et il faut habituellement prévoir
un système d’irrigation.
- Jardins végétaux :
Les jardins végétaux sont
tout simplement l’embellissement par l’ins-
tallation de pots de différentes grandeurs sur
les toits. Il est possible d’y mettre plusieurs
types de plantes, fleurs ou autres espèces
végétales. Des terrasses de bois ou autres
matériaux sont également de très bonnes
options pour améliorer son espace vital.
- Toit blanc :
Au Québec, la grande majorité
des toits plats résidentiels sont réalisés en
membrane multicouche de feutre et d’as-
phalte, le tout étant ensuite recouvert de gra-
vier. Cette pratique est aujourd’hui forte-
ment remise en question pour des raisons
environnementales. La solution : le blanc !
L’avantage principal d’un toit blanc est de
réfléchir le rayonnement lumineux plutôt
que de l’absorber et le transformer en cha-
leur. Les toits blancs réduisent donc les effets
d’îlots de chaleur urbains. Un toit blanc ne
surchauffe pas lorsqu’il est exposé au soleil et
la chaleur est un des facteurs importants de la
dégradation des membranes. Il possède donc
une plus longue espérance de vie qu’un pro-
duit foncé similaire. Lorsque vous optez pour
une toiture blanche, votre bâtiment n’absor-
be que 30 % des rayons lumineux. Résultat :
les appartements sont plus frais l’été, rédui-
sant du même coup la consommation
d’énergie. Selon plusieurs études, si toutes les
maisons du monde avaient des toits blancs et
si toutes les routes étaient en béton pâle, la
planète s’allégerait de 44 milliards de tonnes
de CO2 (300 millions de voitures) et la tem-
pérature du globe serait abaissée de 0,01
degré Celsius.
Pour en savoir plus, visitez
Vert Toit Montréal : Bâtir une culture
4 2.$-- 5/( -/* ,!$ $ *&/-
*$
4 /&.$ &) . $, -
4 ) /0 && (.
*$ 1
*$
4 -* - )'' , $ /0 $( /-.,$ &- . 1 /, /0
4 /&.$*& - -. .$)(( ' (.- $-*)($ & -
4 $./3 / )$( - ,/ - ) # & " $ %-)(
1 +/ &+/ - * - / &5 --)'*.$)(
",)/* &)("*, )'
,/ ) # & "
)(.,3 & /3
Félicitations à VERT TOIT MONTRÉAL !
D tel succè mériten ’êtr souligné
ave distinctio .
1,2,3,4,5,6 8,9,10,11,12,13,14,15,16
Powered by FlippingBook